Page 4 - LIno22r

 

 

 

 

 

Page 4 - LIno22r
P. 4

La caisse exerce aussi une véritable influence
                 I : L’âge d’or de la Caisse de MSA              sur  la  politique  dans  le  département.  C’est
                                                                 l’aboutissement de la politique initiale qui avait
                                                                 pour  but  le  monopole  de  la  caisse  dans  le
                         du Gers (1960-1979)                     Gers,  celles  de  Pau  et  d’Agen  ayant  été
                                                                 anciennement  compétentes  sur  le  territoire
                                                                 (avant  1943) .  Ayant  acquis  une  influence
                                                                             6
                                                                 importante, elle devient un enjeu politique, ce
                L’apogée  de  la  caisse  de  MSA  du  Gers      qui entraîne les premières luttes internes.
                correspond à la majorité de la durée du mandat
                comme    président   d’Alexandre   Baurens.      Mais  le  poids  politique  n’aurait  pas  pu  être
                Restant  sur  l’échec  des  élections  législatives   celui-là si la caisse n’avait pas joué un impor-
                de  1958,  il  décide  alors  de  se  consacrer   tant rôle social. Celui-ci s’exprime en matière
                pleinement  à  la  Mutualité  agricole,  quitte  à   d’action  sanitaire  et  sociale,  mais  aussi  en
                rebondir  plus  tard  au  plan  politique.       matière  de  prestations  familiales,  dont  les
                                                 2
                Administrateur dès le début de 1943 , premier    évolutions  dans  leurs  principes  heurtent  la
                vice-président de la CADAF du Gers à partir de   caisse gersoise.
                                         4
                     3
                1950  et président en 1956  des trois caisses
                constituant la Mutualité Agricole dans le Gers   Pourquoi peut-on dire que la caisse gersoise
                                          5
                (CADAF, CMASA et CMAVA) .                        exerce  une  grande  influence  politique  et
                                                                 sociale ?
                Avec lui, la caisse réussit à s’affirmer au plan   Pour  répondre  clairement  à  cette  question,
                départemental comme au plan national, dans       deux  parties  sont  à  distinguer. D’une  part,  il
                des  domaines  comme  la  politique  ou  l’action   faut étudier le poids politique de la caisse de
                sociale.  En  matière  politique,  il  convient  de   MSA  du  Gers  (A).  Mais,  le  poids  politique
                remarquer qu’elle devient un pôle d’influence
                nationale, ses débats, ses vœux et son action,   n’aurait pas été celui qu’il était à cette époque
                vont  d’inscrire  à  une  échelle  nationale.  Son   si l’action sociale n’avait pas été si prégnante.
                action  vise  à  promouvoir  et  à  protéger  le   Il est donc nécessaire d’analyser, d’autre part,
                régime  agricole  de  protection  sociale.  Elle  a   le poids social de la caisse (B).
                aussi  pour  but  de  veiller  à  ce  que  les  bases
                contributives n’évoluent pas ou peu.





                                   Biographie d’Alexandre Baurens
                                   Alexandre Baurens nait le 20 février 1900 à Valence-sur-Baïse (Gers), au sein
                                   d’une famille de viticulteurs, et y décède le 23 août 1979. Après l’armistice de
                                   1940, il décide de rejoindre la Résistance au sein du groupe « Combat » et
                                   devient,  en  1943,  le  chef  de  l’Armée  secrète  et  commande  le  bataillon  de
                                   l’Armagnac. A ce titre, il sera décoré de la Croix de guerre et de la Rosette de
                                   la Résistance. Après avoir été élu maire de sa ville natale, il devient député à
                                   la première Assemblée nationale Constituante le 21 octobre 1945 sous la liste
                                   SFIO.  Il  est  reconduit  en  1946  lors  de  l’élection  de  la  seconde  Assemblée
                                   Constituante et de l’Assemblée législative. Le 17 juin 1951, il est réélu député
                                   du Gers jusqu’en décembre 1958 et devient président de la Commission des
                                   boissons en 1955. Il est à nouveau élu à l’Assemblée du 2 janvier 1956 et
                                   devient  secrétaire  du  Bureau  de  l’Assemblée.  En  juin  1958,  il  se  prononce
                                   contre l'investiture du général de Gaulle, refuse les pleins pouvoirs et s'oppose
                                   à la révision constitutionnelle de 1962.
                                   Source  :  Dictionnaire  des  parlementaires  français  de  1940  à  1958  (La  documentation
                                   française) http://www2.assemblee-nationale.fr/sycomore/fiche/(num_dept)/507



               2  PV CA, 13 février 1963.
               3  PV CA, 22 avril 1950.
               4  PV CA, 7 juillet 1956.
               5  Caisse Agricole Départementale d’Allocations Familiales, Caisse Mutuelle d’Assurances Sociales Agricoles, Caisse
               Mutuelle d’Assurance Vieillesse Agricole (voir Lettre d’information n° 21 du Comité régional d’histoire de la sécurité
               sociale Midi-Pyrénées, p. 35)
               6  Lettre d’information n°21, op. cit., p. 9,11,16.


                  4
   1   2   3   4   5   6   7   8   9