Page 4 - LIno23r

 

 

 

 

 

Page 4 - LIno23r
P. 4

Avant-propos du premier Directeur général de la MSA Midi-Pyrénées Nord
















               La volonté crée le chemin ! Cette conviction a toujours accompagné mon parcours de plus de 30 ans
               entre la direction de la MSA de l’Aveyron et celle de la MSA Midi-Pyrénées Nord (MPN), née le 1er avril
               2010 après trois fusions de caisses conduites aux côtés du Président Jacques BERNAT, avec le Tarn
               dès 1995, le Lot en 2007, et le Tarn-et-Garonne en 2010.
               Il fallait une volonté très affirmée à l’aube des années 1990 pour engager une fusion de caisses,
               démarche inconnue que personne n’avait encore défrichée en l’absence de cadre législatif, même
               si à l’époque, sous l’impulsion de son Président André LAUR, l’échelon central incitait déjà à créer des
               « structures de coopération souples et évolutives » (fédérations de caisses), en inscrivant cependant
               les fusions comme un objectif dans la durée pour éviter les blocages.

               Mais  nous  étions,  responsables  aveyronnais  et  tarnais,  si  convaincus  que  l’accroissement  de  nos
               missions, la baisse des populations, et la nécessaire maitrise des coûts de gestion nous conduiraient à
               évoluer que l’intérêt de fusionner rapidement était déjà pour nous une évidence. Nous avons donc
                                                                                        er
               pris cet engagement en créant notre fédération, décidé très vite de fusionner au 1  janvier 1995, date
               des élections MSA, et tous nos travaux ont été orientés dès 1991 vers la seule fusion.
               Nous devions tout inventer ! Vivant cela comme une chance et soutenus par l’échelon central, nous
               l’avons fait, pas à pas mais résolument, sur des principes socles portant notre identité : équilibre entre
               les sites, qualité et proximité du service, présence locale forte.
               Avec  la  même  démarche  volontariste,  sans  créer  de  Fédération  et  en  lui  préférant  des  instances
               communes de pilotage, nous avons, plus de 12 ans après, construit la fusion avec le Lot, puis le Tarn-
               et-Garonne, dans un contexte national de réduction du nombre de caisses confortant notre démarche
               pionnière, et devenu avec le temps incontournable.

               Tout ceci a été rendu possible grâce à la détermination et la conviction des Présidents et élus des
               conseils d’administration successifs, à la mobilisation, l’adaptabilité et la compétence du personnel des
               caisses, et à la confiance des délégués MSA et partenaires locaux. J’ai pu grâce à eux partager cette
               belle aventure humaine. Que ce focus sur l’histoire me permette de les remercier et de souhaiter le
               meilleur à la MSA MPN.


                                                                                          François DUBEAU















                  4
   1   2   3   4   5   6   7   8   9