Page 3 - LIno23r

 

 

 

 

 

Page 3 - LIno23r
P. 3

Avant-propos du premier Directeur général de la MSA Tarn-Aveyron






















              Recruté par le Président LAUR à l’issue de mon parcours au Centre National d’Etudes Supérieures de
              Sécurité Sociale (aujourd’hui dénommé EN3S), j’ai tôt compris (en étant à son service en qualité de
              cadre de direction à la MSA de l’Aveyron) que sa conception de l’universalité de la protection sociale
              s’accommodait  mal  de  l’éclatement  des  régimes  et  singulièrement  de  leurs  structures.  Cela  étant
              particulièrement  vrai  pour  l’Institution  MSA  « en  souffrance »,  par  le  jeu  combiné  de  l’érosion
              démographique des populations, le poids des charges sociales et la situation économique du monde
              agricole.
              Celui qui fut mon mentor n’eut de cesse d’impulser, depuis le niveau national, une politique qui devait
              tendre à terme au regroupement des moyens, en suggérant, avec une docte et aimable insistance, un
              mouvement de fusion des Caisses.

              André GARROUSTE, Président de la MSA du Tarn dont j’étais devenu le Directeur (sur l’initiative en
              son temps de Gabriel FABRIÈS) adhérait avec conviction et détermination à ces idées qu’il sut à son
              tour  s’approprier  avec  beaucoup  d’humanité,  en  veillant  toujours  à  ce  que  les  ressortissants  et  les
              personnels soient reconnus et protégés, quand bien même l’identité et les particularités des structures
              soient susceptibles d’être « remodelées » dans un intérêt assurément partagé et sauvegardé.

              Et c’est ainsi qu’il s’appliqua, en situation, et avec beaucoup de bonheur, à assumer la transition… en
              acceptant,  unanimement  porté  par  ses  pairs,  d’être  le  premier  responsable  de  la  nouvelle  entité
              dénommée grâce à sa « courtoise » détermination « Caisse de Mutualité Sociale Agricole du Tarn et de
              l’Aveyron ».
              Mais pour y parvenir il fallut préalablement compter avec la sagesse et la conviction, jamais démenties,
              de nos partenaires Aveyronnais convaincus de s’engager dans ce processus de regroupement, ainsi
              qu’avec la « bonne » volonté et les compétences de mes tout proches collaborateurs… qu’ils soient
              Directeur Adjoint, Agent Comptable ou Sous-Directeur, celui-ci comptant parmi les vaillants promoteurs
              de ce projet… qui aboutit chemin faisant à l’écriture d’une « belle histoire » … que j’ai eu pour ma part
              le bonheur de conclure en tant que premier Directeur Général de la nouvelle entité.

              Et vogue le bateau… doté aujourd’hui d’un nouveau gréement portant fièrement quatre mâts.


                                                                                             Guy LAVINAL














                                                                                                      3
   1   2   3   4   5   6   7   8