Page 10 - LIno23r

 

 

 

 

 

Page 10 - LIno23r
P. 10

l’image  d’un  rapprochement  institutionnel  se   la Fédération entra en activité, en 1991, cette
               déroulant en deux temps. Le premier consiste      logique progressive a été abandonnée au profit
               dans  une  phase  prospective  durant  laquelle   d’une  véritable  démarche  volontariste  fondée
               germa l’idée de la réforme, laquelle ne devait    sur la volonté de mener à terme la réforme au
                                                                  er
               se réaliser que selon un processus marqué par     1   janvier  1995  (Partie  seconde  dans  la  pro-
               sa progressivité (Partie première). L’idée, était   chaine Lettre d’information).
               alors d’instituer une Fédération appelée à sup-
               planter  progressivement  les  caisses  adhé-
               rentes dans leurs fonctions. Pourtant, dès que





                   LA CONSTRUCTION DE LA VOLONTE DE RAPPROCHEMENT (1987-1990)





               L'exemple de la fusion des caisses du Tarn et de l'Aveyron, offre le récit de l'émergence de l'idée de
               restructurer  le  réseau,  et  résout  ainsi  la  question  des  motivations  qui  poussèrent  à  la  réforme,  du
               « pourquoi » fusionner (I). Mais, les choix faits à l'occasion de cette fusion renseignent sur les difficultés
               à déterminer un programme d'action  et  à  le mener à  bien, c'est-à-dire la question du « comment »
               fusionner. Dans le silence des textes, et sans autre exemple de pareil projet au sein du réseau mutualiste
                      18
               agricole , l’idée initiale fut celle d’avancer progressivement, mais surement. C’est du moins le principe
               qui animait la Fédération lors de sa création (II).


               I. L'EMERGENCE DE L'IDEE DE RESTRUCTURER LE RESEAU (1987-1989)


               Face  aux  enjeux  auxquels  était  confronté  le   cette  occasion  furent  étudiées  les  évolutions
               réseau MSA, il devint nécessaire de repenser      « à  moyen  terme  de  l'activité  agricole  et  du
               les formes de son déploiement et de son action,   monde agricole et rural ». Par la suite, en 1987,
               afin  de  moderniser  sa  gestion  et  rationaliser   les Journées Nationales tenues à Colmar furent
               son financement. Cette réflexion fut ouverte par   l'occasion d'organiser une réflexion du fond sur
               les  Caisses  centrales,  au  milieu  des  années   l'institution  et  son  réseau,  au  regard,  notam-
               1980, à l'occasion de Journées Nationales de      ment,  des  enjeux  européens.  Enfin,  en  sep-
               la  MSA  successives,  et  elle  déboucha  sur  la   tembre  1988,  les  Journées  Nationales  de  la
               rédaction d'un rapport intitulé « La MSA de l'An   MSA  d'Angoulême  permirent  de  dégager  les
               2000 : de la réflexion à l'action » qui fit office de   grands axes de la réflexion amorcée. A partir de
               feuille de route pour les réformes ultérieures (A).   là fut rédigé le rapport « La MSA de l'an 2000,
               Mais  au-delà  de  ce  texte  discuté  à  l’initiative   de la réflexion à l'action », qui devait servir de
               des  échelons  centraux  du  réseau  MSA,  c’est   support pour la Journée Nationale de Rodez du
               l’existence de spécificités locales aux départe-  22 septembre 1989.
               ments du Tarn et de l’Aveyron (B) qui conduisi-
               rent à ce que les premiers travaux de rappro-     La Journée Nationale de Rodez
               chement soient amorcés au tournant de l’année
               1990 (C).                                         Cette Journée Nationale de Rodez était cons-
                                                                 truite selon deux axes de réflexion. Tout d'abord
                                                                 « définir les missions de la MSA dans sa voca-
                                                                 tion d'organisme gestionnaire de la protection
               A. Le rapport « La MSA de l'an 2000, de           sociale  agricole.  Quels  aspects  revêtira  cette
               la réflexion à l'action »                         protection  sociale  agricole  à  l'horizon  2000 ?
                                                                 Quel en sera le contenu ? Quelles missions la
               Sous  l'impulsion d'André Laur,  la question de   MSA  peut-elle  assurer  dans  ce  cadre ? ».  La
               l'évolution de la structure mutualiste agricole a   question,  ici,  était  donc  celle  de  rappeler  les
               été mise à l'ordre du jour des réflexions tenues   fondements de la MSA, les missions au cœur
               lors  des  Journées  Nationales  de  la  MSA  en   du régime qui en dessinaient la spécificité. En
               1986 et 1988. La première de ces Journées fut     creux, se posait la question de la défense d'un
               organisée,  en  septembre  1986,  à  Nîmes.  A    organisme  en  charge  de  la  gestion  des  trois

               18  Quand bien même la fusion des caisses de l’Orne et de la Sarthe intervint dans le même temps.


                  10
   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15